Offshore est un terme anglais composé du mot « off » et de « shore ». Dans ce contexte, « shore » désigne le rivage ou le littoral. Quant au mot « off ». On peut donc apporter une définition claire au terme « offshore » ce qui veut vouloir dire « au large ». Une entreprise basée en France peut faire appel à un prestataire offshore c’est-à-dire une société située à Madagascar ou à l’ile Maurice ou en Inde ou autre que la France. La stratégie offshore est donc une externalisation de service. La tâche à externaliser peut être partielle ou la totalité en fonction du besoin de l’entreprise.

Pourquoi une externalisation offshore ?

Une entreprise peut simplement externaliser un service, mais il n’y aura rien de bénéfique à cela. Cela peut être perçu par un manque d’espace et qu’il faut le déplacer dans un bâtiment annexe. L’offshore c’est vraiment autre chose. La société est dispensée de la charge fiscale ainsi que des obligations diverses comme le recrutement de personnel ou le suivi des opérations. En travaillant avec un prestataire offshore, l’entreprise ne peut espérer rien de plus qu’une qualité de service répondant à ses attentes. Vous pouvez découvrir ici un aperçu des offres qu’une société offshore peut vous proposer. Avec ce genre de stratégie, le client ou la société mère pourra se réjouir d’une productivité importante et un service de qualité. Il y a certaines tâches qui demandent beaucoup d’attention et de disponibilité pour être gérées avec le reste. On peut aussi percevoir un avantage financier avec l’externalisation offshore. Quoi qu’il en soit, la prestation d’un service offshore est réduite par rapport à la prestation d’un service en interne. L’externalisation offshore offre plus de souplesse quant à l’activité principale de l’entreprise notamment dans la production et la commercialisation. Confier une tâche à un prestataire de service à distance offre à la clientèle un service plus attractif. On peut aussi rayer de la liste des choses à faire avec les établissements offshores, la location de local.

Y a-t-il une limite à l’externalisation offshore ?

En effet, l’externalisation offshore est une stratégie très avantageuse sauf que ce n’est pas sans risque. La société peut perdre tout un secteur si la productivité n’est pas à la hauteur des espérances. Dans ce genre de collaboration, il faut se limiter à un lien professionnel. C’est-à-dire qu’un contrat en béton doit être mis en place et chaque partie doit se respecter. Le choix d’un prestataire offshore est l’étape la plus difficile. L’entreprise doit se reposer sur des paramètres très stricts. Un simple retard de livraison ou une mauvaise qualité de production peut avoir d’énormes conséquences sur l’image de la société. Il faut mettre en place un critère de base pour choisir un prestataire offshore ne serait-ce qu’au niveau de l’expérience. Avec la nouvelle technologie, le mal avance de grand pas aussi bien que le bien. Il faut qu’il y ait un niveau de sécurité optimal, car la perte de donnée peut engendrer une lourde conséquence. Cette stratégie est également risquée si les affaires ne se déroulent pas comme il se doit. La différence de culture peut être le déclencheur d’une chute considérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *